AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Adam Wells, RIGID 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Wells
Cobaye fauve: Tigre
avatar

Nombre de messages : 101
Tatouage (cobaye) : RIGID 10
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Adam Wells, RIGID 10   Sam 20 Oct - 19:03

Nom : Wells

Prénom : Adam

Âge : 32 ans, né en avril 2251

Sexe : Masculin

Tatouage : RIGID 10

Niveau : 2

Famille : Il possède une petite sœur prénommée Lyra, plus jeune que lui qu’il a perdu de vue depuis près de 5 ans. Il a un cousin qui lui aussi est cobaye au sein de la RIGID, alors qu’Adam est un cobaye dit « fauve » son cousin est un cobaye canin.

Physique : Mesurant bien dans les un mètre quatre-vingt, Adam est l’heureux propriétaire du modeste poids de 76, 821kg, de muscles il faut le préciser.
Ces cheveux châtain foncés sont coupés court et en brosse. Combinés à sa barbe d’une semaine, le tout forme le parfait stéréotype de la brute en puissance renforcé encore plus par son regard marron châtaigne, animal, sauvage et peu engageant.
Sa carrure dissuade plus d’un bagarreur, véritable armoire à glace, Adam a des épaules carrées, de puissants bras, des abdos à tout rompre et des jambes de sprinter du à son entraînement intensif et à ses injections. Souvent vêtu sobrement, Adam n’aime pas les couleur flash et préfère rester sobre et simple, même lors d’un bal ce qui, il faut le dire, n’arrange pas son côté « m’approche pas où je te bouffe ».
Quand il se transforme c’est une véritable boule de griffe, de poils et de crocs qui vous saute dessus. Ses yeux marrons deviennent entièrement noir, ses mains se couvrent de poils aux teintes orangées, ses ongles se transforment en griffes, son dos se voûte quelques peu et ses dents on une fâcheuse tendance à s’allonger et à s’acérer.

Mental : Il démarre au quart de tour, gare à celui qui le met en colère, il pourrait bien finir en steak haché. Loin d’être un gentil nounours en peluche, Adam est taciturne, souvent de mauvais poils et plutôt brutal. Les notions de douceur, de calme et de self-control sont pour lui des notions abstraites voire même totalement irréelles. Démarrant au quart de tour, gare à celui qui lui cherche des puces car il pourrait bien finir en chair à pâté. Pourtant, comme toute grosse brute, quand on gratte la coquille on s’aperçois qu’au fond il n’est pas si méchant que ça et qu’il peut même éprouver des sentiments communs au genre humain (c’est une genre de nounours en guimauve quoi).
Il déteste les babins braillards, tant qu’ils restent dans leur coin, silencieux et sans bouger ça va, mais après c’est la cata, il ne sait plus quoi faire. C’est pourquoi il passe pas mal de temps perché dans un arbre ou enfermé dans sa chambre, au calme.

Histoire : Avant son enlèvement Adam était un homme comme les autres, il avait fait ses études dans un collège, avait suivit des études d’économie et avait même réussit à avoir un entretient d’embauche dans une banque, entretient auquel il n’eu jamais le temps d’aller.
C’était un petit matin de printemps, Adam avait laissé un mot sur la table à l’attention de Lyra qui pour d’obscures raisons était venue vivre un temps chez lui puis, avalant tout rond un croissant avait foncé dans sa voiture direction la banque. Il arriva tellement en avance qu’il trouva porte close, estimant avoir encore le temps il alla faire un tour dans la forêt blanche. C’est ce qui le perdit, quoi que, comme il le comprit plus tard, quand ils vous voulaient ils vous avaient par tout les moyens.
S’asseyant au bord du lac, Adam se laissa bercer par la brise. Soudain un mouvement sur sa droite attira son regard, une femme aux longs cheveux châtains était entrain de cueillir des fleurs non loin de là, bien que ses sens se mirent en alerte, dans son imbécillité Adam ne bougea pas, tout se passa très vite. La femme approcha, pétrifiant littéralement Adam sur place, quand elle fût assez près une petite voix lui annonça que cette fois il était cuit. En effet son déhanché scandaleux et ses mouvements souples étaient trop parfaits pour être vrais, mais ce qui figea le plus notre homme ce furent ses yeux, des yeux jaunes vert aux pupilles en fente et verticale. Avec la rapidité d’un cobra la femme se jeta sur lui et lui planta ses crochets dans le bras, quasiment simultanément un mouchoir s’appliqua sur son visage, son corps s’engourdi et il sombra dans le sommeil.
Quand il se réveilla il était dans une cellule, froide, sombre et quelque peu humide, ce fût le début de son cauchemar et de sa nouvelle vie, car une fois qu’on était pris c’était fini.

Durant près de trois jours tout ne fût que défilé de piqûres, calmant et prise de sang.
Puis le jour arriva, on l’arracha avec difficulté de sa cellule où mine de rien il se sentait en sécurité.
Il fallu presque l’assommer pour pouvoir l’allonger sur la table et le sangler correctement. Une femme arriva et sans ménagement lui injecta un calmant et cinq minutes après le fameux sérum qui allait changer et voir même pourrir à jamais sa vie. Puis une espèce de gorille arriva et lui tatoua son matricule sur le bras, juste sous le poignet : RIGID 10.
Rien de spécial ne se passa les premières heures puis petit à petit il se sentit cuire de l’intérieur, ses entrailles le brûlèrent de plus en plus, il commença à avoir des migraines, des troubles de la vision, vomit du sang mais l’apogée de la douleur arriva au quatrième jour environ. Il passa sa journée à hurler de douleur sur l’un des lits de l’infirmerie, priant chaque secondes pour que la mort l’emporte et lui permette de ce libérer de cet enfer, mais il eu beau prier, implorer, pleurer, hurler rien n’y fit, cette phase atroce dura près d’une journée entière, même une journée en enfer aurait parue plus douce.
Puis enfin, vers le milieu de la deuxième nuit les douleurs et autres atrocités ce calmèrent, laissant Adam sur le carreau. Il était devenu un cobaye, un vrai, un pur, un dur.
S’ensuivit un nombre incalculable de séance d’entraînement, de mutations et autres horreur. A chaque mutation de son corps, Adam souffrait, cependant avec le temps il s’adaptait à cette douleur, si bien qu’au bout d’un certains temps il ne sentit la douleur que comme une légère gêne.

Un an après son injection, Adam s'évada.
Il voulait revoir sa soeur et lui signaler qu'il était encore en vie, retenu prisonnier. Il s'enfuit par la Grotte de l'ours, il n'eut pas fait cent mètre q'un groupe de cobaye lui tomba sur le poils, le tabassant sans ménagement afin de le ramener sans problème au manoir.
Jugeant sa conduite intolérable, Ils décidèrent de montrer l'exemple, Ils enlevèrent Lyra et la torturèrent et farppèrent presque a mort devant les yeux d'Adam, il en était fou et se débattait comme un diable pour aller secourir sa soeur.
Lyra ne se souvint de rien, à l'hopital on lui annonça qu'elle avait eu un accident de voiture.
Adam lui n'as jamais oublier, c'est à partir de cette période qu'il est devenus vraiment antipathique.

Montrant tant de signe de résistance, les scientifiques et autres médecins décidèrent de le faire passer au stade deux environ deux ans après sa première injection, s’ensuivit des tonnes d’analyse et le jour de l’injection arriva, la douleur ressentit alors deux jours après son injection fût des plus insupportable, risquant de sombrer dans la folie et le coma à tout moment, les médecins gardaient toujours leurs patient sous haute surveillance. Malgré cette douleur inimaginable pour le commun des mortels, Adam survécu et « valida » en quelque sorte son niveau deux de mutation.
Souvent en colère, Adam se transforme assez souvent c’est sûrement ce qui fait qu’il s’habitue plus vite que les autres cobayes à cette douleur lacérant si caractéristique.
Malgrès cette apparence peu entraînante une jeune cobaye, Arielle, s'accroche à lui depuis qu'elle est arrivée au manoir.
Bien qu'Adam ne soit pas tout à fait voire même pas dutout d'accord avec ça elle l'a élue "papa" d'office et s'est choisit une cobaye végétale pour mère, Héra.

Autres : Adam possède de l’ADN de fauve, de tigre plus précisément ce qui augmente ses capacités physiques et sensorielles notamment l’odorat, la vue et l’ouïe.
Ayant bien supporté les deux premiers niveaux, des bruits courent comme quoi les scientifiques envisagent de le faire passer au stade supérieur.
Violent depuis près d’un ans maintenant, il est considéré comme potentiellement dangereux pour tout les membres de la RIGID mais est tout de même admiré par certains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rigid.forum-actif.net
Adam Wells
Cobaye fauve: Tigre
avatar

Nombre de messages : 101
Tatouage (cobaye) : RIGID 10
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Adam Wells, RIGID 10   Mar 20 Nov - 18:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rigid.forum-actif.net
 
Adam Wells, RIGID 10
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» James Wells

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIGID :: Règles :: Registre :: Cobayes :: Niveau 2-
Sauter vers: